illustration luminothérapie

La luminothérapie : un allié naturel pour passer un hiver en pleine forme.

Utilisée dans  les pays nordiques depuis des années, la luminothérapie fait aujourd’hui partie intégrante de la médecine douce en ce qui concerne le traitement des troubles affectifs saisonniers et des dépressions saisonnières.  Le but de la luminothérapie est d’exposer les yeux de manière quotidienne à des niveaux intenses de lumière artificielle.

Ainsi, cette exposition régularise les changements d’humeur, les troubles de dépressions saisonnières ou encore, permet d’améliorer le cycle veille-sommeil. L’équipe Zanatura vous propose à travers ce dossier de faire le tour de la question de la luminothérapie pour mieux vous aider à comprendre les bienfaits de cette médecine.

Relation entre lumière et santé.

Pour mieux comprendre les intérêts de la luminothérapie sur la santé, il est primordial de comprendre les apports et impacts de la lumière au niveau de notre santé et de notre bien-être.  Tout d’abord, la lumière agit comme un élément nutritif sur notre corps.

De nombreuses recherches démontrent en effet que la luminosité fonctionne sur notre corps de manière semblable à un élément nutritif comme peut le faire l’air, la nourriture ou encore l’eau. La lumière a donc un impact majeur sur le bien-être et la santé de chacun et ce, en fonction de la quantité de luminosité absorbée par le corps humain.

Cela explique donc pourquoi, lorsque la lumière est insuffisante, comme en automne ou en hiver, notre corps est moins en forme. Au sein de notre organisme, cette perte de motivation durant les journées sombres d’hiver et d’automne provient d’une explication simple : la production par le corps de mélatonine, aussi appelé hormone du sommeil. En effet, le manque de lumière fait secréter à notre corps une quantité importante de cette hormone du sommeil, responsable des troubles affectifs saisonniers.

Action de la mélatonine - luminothérapie

C’est donc pendant la période automne/hiver que la luminothérapie prend tout son sens. L’intensité de la lumière va permettre de limiter le processus de sécrétion de mélatonine et ainsi de se lever avec vitalité et bonne humeur.

Le saviez-vous ?
  • Lors d’une belle journée d’été le soleil émet entre 50 000 et 100 000 lux.
  • Une journée d’hiver, le soleil émet entre 10 000 et 20 000 lux.
  • Un éclairage artificiel de bureau émet de 50 à 100 lux.

Histoire de la luminothérapie.

En 1964, le concept de « trouble affectif saisonnier » est défini et de nombreuses applications de la luminothérapie sur le traitement des dépressions saisonnières sont introduites. Le Dr Norman Rosenthal et son équipe ont à l’époque émis l’hypothèse que l’allongement du temps d’exposition à la lumière permettrait une rémission des symptômes de la dépression saisonnière.

À la suite de ces recherches, de nombreuses études ont démontré qu’une exposition de 30 minutes à un appareil de luminothérapie permettait d’induire au système nerveux une sensation de lever de soleil printanier.

Pour finir, en 2005, l’Americain Psychiatric Association a prouvé l’utilité de la lumière comme principal traitement pour les dépressions saisonnières mais aussi les dépressions chroniques.  On peut donc dire que la luminothérapie offre une alternative viable ou adjointe aux antidépresseurs.

Les bienfaits multiples de la luminothérapie.

Il a été prouvé de manière scientifique que la luminothérapie est une solution qui a de nombreux bienfaits pour les indications suivantes (qui sont les plus courantes) :

  • Dépression saisonnière
  • Troubles circadiens du sommeil : La luminothérapie a aussi montré des effets bénéfiques sur le traitement de certains troubles du sommeil.
  • Corrections de dérèglements biologiques
  • Troubles de l’humeur
  • Autres applications : Des études commencent à démontrer les bienfaits de la luminothérapie pour de nombreuses autres pathologies tel que, la boulimie, l’hyperphagie, la dépression post-natal, la dépression pré menstruelle, les troubles déficitaires de l’attention avec hyperactivité, les désagréments dues au décalage horaire et au travail de nuit.

Le saviez-vous ?

Pour être en forme, le standard cliniquement recommandé et reconnu est une exposition lumineuse de 10 000 lux, à la hauteur des yeux, durant 30 minutes chaque jour.

Pour aller plus loin

Partagez cet article avec vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *