La sérotonine : un messager de l’organisme

Zanatura-serotonine

La sérotonine : un messager de l’organisme

Je grignote, j’ai du mal à trouver le sommeil, je suis d’humeur changeante, impatiente, voire irritable. Et si c’était votre sérotonine qui vous jouait des tours ?

Qu’est-ce que la sérotonine ?

Il s’agit d’un neurotransmetteur : une molécule fabriquée par les neurones de notre cerveau, qui a pour rôle de transmettre une information. La sérotonine est un messager de l’organisme. Elle permet de réguler l’humeur, la satiété et le sommeil. Le manque de sérotonine va créer divers troubles. Avec un déficit en sérotonine, il est plus difficile :

De s’arrêter de manger…

Les grignotages et les envies de sucre en fin de journée allant jusqu’à des compulsions alimentaires irrépressibles sont liés à un manque de sérotonine.

De garder son calme…

Un déficit en sérotonine peut entraîner un changement d´humeur. Vous êtes alors soumis à de l’irritabilité, de l’impatience, de l’incompréhension, de l’anxiété pouvant aller jusqu’à de l’agressivité suivant le déficit en sérotonine.

De s’endormir…

La sérotonine se transforme en mélatonine, hormone du sommeil. Un manque de sérotonine engendre des difficultés d’endormissement.

Pourquoi je manque de sérotonine ?

Déficit en tryptophane et magnésium

Le cerveau a besoin de nombreux nutriments pour synthétiser la sérotonine tels que le tryptophane et le magnésium. Cependant, ces deux nutriments ne sont pas toujours présents en quantités suffisantes dans notre alimentation.

Régime hypocalorique

Selon l’OMS, tous les régimes provoquent une chute du tryptophane plasmatique, donc de la sérotonine, ce qui peut entraîner une détérioration de l’humeur, de la mémoire et des épisodes de fringale incontrôlables.

Stress chronique et fluctuations hormonales

Le stress répété sur de longues périodes et les fluctuations hormonales ont un impact négatif sur la synthèse de sérotonine. C’est pourquoi vous pouvez souffrir d’un déficit en sérotonine lors de stress mal géré, avant les menstruations ou à l’approche de la ménopause.

Sevrage médicamenteux

Au sevrage des antidépresseurs et à l´arrêt du tabac la synthèse de sérotonine est perturbée. C’est pourquoi dans ces circonstances vous pouvez souffrir de troubles de l’humeur, d’envies de grignotage ou de problèmes de sommeil.

Comment booster ma sérotonine ?

En augmentant les apports en tryptophane et en magnésium. Il faut savoir que le tryptophane est l’acide aminé le plus rare de notre alimentation. On le trouve en petites quantités dans le riz complet, les produits laitiers, les protéines de soja, les œufs et les légumineuses.

Pour obtenir un bénéfice plus rapide, il est intéressant de se complémenter en tryptophane et en magnésium.

Bon a savoir :

La griffonia est une plante aux propriétés reconnues comme précurseur de la sérotonine.


Notre sélection de produits

Partagez cet article avec vos amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *